Comment obtenir une licence de parapente ?

Il est considéré comme loisir pour certains. Mais pour d’autres, le parapente est un sport. Dans l’un ou l’autre des cas, il est un dérivé du parachute. De ce fait, il se pratique en vol libre. De ce fait, il comporte assez de risque. Pour sa pratique, importe donc de suivre une formation spécifique. A l’issue de celle-ci, vous obtiendrez une licence. Comment pouvez-vous l’obtenir ? Répondons-y à travers cet article.

Qu’entendons-nous par parapente ?

Le parapente est une activité sportive parmi tant d’autres. Il consiste à voler dans le ciel tel un oiseau. Et ce, au-dessus des montagnes, des maisons et autres. Aussi, il est destiné à toute personne, amoureuse des hautes altitudes. Quel que soit votre âge, vous pouvez pratiquer du parapente. Toutefois, elle demande d’avoir une santé qui puisse répondre parfaitement aux exigences. Et ce, aussi bien de la formation que de l’exercice de l’activité. C’est pour cette raison qu’un certificat médical est obligatoirement demandé à tout candidat à l’obtention de licence. Ainsi, si vous êtes âgé de moins de 19 et plus de 49 ans, ledit certificat est valable pour 3 ans. Quant aux autres tranches d’âges, ledit certificat est valable pour 6 ans. Dans tous les deux cas, il doit dater de moins d’un an, lors de sa remise officielle.

A voir aussi : Faut-il confier l'infogérance de sa structure Cloud à un prestataire ?

Les règles de priorité de parapente

Avant de vous lancer, vous devez prendre plusieurs précautions. A cet effet, vous devez vous assurer de la qualité et du bon fonctionnement de votre équipement. Aussi, vous devez vous assurer que votre état de santé vous permet de prendre de l’altitude. Également, il importe de vérifier la situation météorologique et la qualité du terrain.

Par ailleurs, au cours du vol, vous devez essayer de rester à une certaine distance de vos partenaires. La règle de priorité de base, stipule que le pilote qui a le relief à sa droite garde la priorité. Autrement dit, les pilotes qui vont rencontrer ce dernier, devront s’écarter, pour qu’il puisse continuer sa trajectoire. Et ce, sans avoir à changer. De plus, pour tourner, un pilote doit regarder à gauche et à droite. Cela permet de prévenir les autres de l’intention de faire un virage. Il existe aussi des fréquences sur lesquelles, tous les pilotes en vol peuvent communiquer. En outre, quelqu’un qui trouve une ascendance, doit donner un sens de rotation. Ainsi, les autres pilotes qui le voient et qui souhaitent bénéficier de ladite ascendance, vont s’y rendre. Et ce, en tournant dans le même sens que celui qui a découvert l’ascendance.

A voir aussi : Quel ordinateur portable acheter en 2021 ?

Comment faire pour obtenir une licence de parapente ?

Pour pouvoir pratiquer le parapente, vous devez avoir obligatoirement votre licence et la Responsabilité Civile aérienne.  Pour obtenir ladite licence, vous pouvez vous rendre sur le site de la FFVL. Entendez, Fédération Française de Vol Libre. Et ce, dans sa rubrique « licence en ligne ». Sur ce site, vous avez la possibilité de souscrire à une licence ou de renouveler ladite licence. Poursuivez donc en suivant les instructions recommandées sur la plateforme. En outre, vous pouvez recevoir votre licence auprès de votre école de formation. Et les frais de licence varient en fonction des options que le candidat choisi.

Par ailleurs, il importe au préalable d’être inscrit dans une école de formation ou dans un club. En effet, ladite école devra vous fournir une « clef » que vous devez renseigner. Et ce, lors de votre souscription en ligne, à la licence. Également, votre certificat médical doit être mis à jour, et valable. En effet, certaines personnes souffrent du mal de l’air. Ainsi, le parapente est réservé à des catégories de personnes bien spécifiques. En outre, le certificat médical est obligatoire. Ainsi, le candidat devra le transmettre dès la première prise de sa licence.

Quid de l’assurance en parapente ?

Faire du parapente, c’est prendre de grands risques. Une mauvaise manipulation et HOP ! Vous vous retrouvez à terre. Soulignons que le parapente se pratique en haute altitude, parfois au-dessus de la mer, des montagnes et autres reliefs. Par ailleurs, faire du parapente, nécessite la connaissance au préalable de la situation météorologique. Car, soulignons-le, pour pratiquer du parapente, le vent est votre parfait allié. Pour pallier tous ces imprévus, les pratiquants doivent obligatoirement souscrire à une assurance responsabilité aérienne. Celle-ci vous protégera des risques qui pourraient survenir au cours de votre vol. Et surtout, les dégâts causés aux autres pilotes au cours du vol.

vous pourriez aussi aimer