La protection des données : pourquoi est-ce important ?

Les entreprises gèrent des milliers de données au quotidien. Il s’agit généralement d’informations en rapport avec leurs transactions, celles de leurs clients et même des données personnelles. Ces données sont exposées aux risques de piratage, car les pirates ne manquent pas d’ingéniosité pour accéder aux informations. Celles-ci doivent alors être protégées à tout prix. Il faut dire que lorsqu’une entreprise subit un piratage de données, elle doit débourser entre 3 et 3.5 millions d’euros pour résoudre le problème. De plus, sa notoriété auprès de ses clients baisse grandement. La protection des données est donc un domaine sensible.

protection des données

A découvrir également : Comment créer un NFT gratuit ?

Quels sont les domaines les plus concernés par la protection des données ?

Tous les secteurs sont concernés par la protection des données. Cependant, il existe des secteurs dans lesquels cette protection mérite une attention beaucoup plus grande. Il en est ainsi, car ce sont généralement des secteurs dans lesquels d’importantes transactions se font au quotidien. Ils sont alors la cible des pirates les plus redoutables. Ces secteurs peuvent profiter des compétences des sociétés de protections de données comme SecureMyData.

Parmi les secteurs les plus importants, on retrouve les agences gouvernementales. Elles gèrent des données confidentielles de milliers de citoyens. En effet, de nombreuses informations sont transmises via les réseaux informatiques des services préfectoraux par exemple. Il y a ensuite l’univers de la santé. Ici, c’est surtout l’obsolescence des outils informatiques et des dispositifs de sécurité qui exposent les données. Les pirates ne se privent pas d’accéder aux données sensibles des patients comme leurs dossiers médicaux, leurs coordonnées ou à leurs contrats pharmaceutiques.

A voir aussi : Comment savoir si vous êtes éligible pour souscrire à une offre fibre ?

Les organismes financiers sont également très exposés au piratage de leurs données. Les compagnies d’assurance, les institutions bancaires et les plateformes de trading sont notamment les plus exposées. Un piratage ici fait tomber la confiance du client et est donc une très grosse perte pour l’établissement.

Comment protéger les données de votre entreprise ?

Il est important de veiller à la protection de vos données et cela sur tous les plans, surtout au sein d’une entreprise. Il existe différentes astuces fiables qui vous permettront d’obtenir des résultats efficaces.

Pour commencer, vous devez rédiger une politique de sécurité informatique ainsi qu’une charte informatique. Vous faites alors le point des applications les plus importantes et les plus sensibles à protéger. De plus, vous vous assurez aussi de mettre en œuvre divers mécanismes de surveillance des accès tout en sensibilisant les utilisateurs de votre réseau.

protéger ses données

Vous devez également contrôler les accès internet de votre société. Ici, les points d’accès internet installés au sein de l’entreprise ou dans un site à l’extérieur doivent être sécurisés. Vous pouvez privilégier l’usage de VPN pour naviguer en tout anonymat. Pour éviter aux salariés de naviguer constamment sur le net, il sera possible de poser des limitations grâce aux systèmes des pare-feu. De plus, les bornes Wi-Fi installées au sein de la société doivent être placées sous haute surveillance. Il sera aussi possible d’opter pour la gestion centralisée de ces bornes.

Plus important encore, il faudra veiller aux sauvegardes régulières des données. Privilégiez un point de sauvegarde à l’extérieur du bâtiment de l’entreprise. En cas d’attaque, il sera possible de récupérer les données et de poursuivre les activités.

Les risques encourus en cas de violation de la protection des données

La violation de la protection des données peut avoir des conséquences désastreuses pour une entreprise. Les risques encourus sont nombreux et peuvent être lourds de conséquences.

Tout d’abord, il y a le risque de perte financière. Effectivement, en cas de vol ou de perte de données confidentielles, les entreprises peuvent subir des dommages financiers importants. Elles seront aussi tenues responsables vis-à-vis du public s’il leur est prouvé qu’elles ont manqué à leur obligation légale relative à la protection des données personnelles.

Les entreprises qui ne protègent pas suffisamment leurs données font face à un autre risque majeur : celui d’une réputation entachée. La confiance accordée par les clients sera brisée si ces derniers ont été victimes d’un piratage informatique ou tout simplement si l’on apprend que l’entreprise n’a pas su prendre soin correctement des informations qui lui avaient été confiées.

On constate depuis quelques temps déjà que les autorités compétentes se montrent particulièrement sévères en cas de violation de la protection des données personnelles. Les entreprises qui ne respectent pas les normes applicables subissent ainsi des amendes ainsi que d’autres sanctions susceptibles de ternir leur image.

En somme, la protection des données est un sujet crucial pour toute entreprise souhaitant éviter les risques financiers, l’impact sur sa réputation et les charges légales liées à une mauvaise gestion des informations confidentielles. À cet égard, il faut prendre au sérieux cette question pour garantir le succès et la pérennité de l’entreprise.

Les étapes clés pour mettre en place une politique de protection des données efficace

La protection des données est un enjeu important pour les entreprises. Pour mettre en place une politique de protection efficace, plusieurs étapes clés doivent être suivies.

Tout d’abord, pensez à bien réaliser un audit pour identifier toutes les données sensibles stockées par l’entreprise et évaluer leur niveau d’exposition aux menaces. Cela permettra aussi de vérifier que la législation relative à la protection des données, telle que le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données), est respectée.

Il faut définir une politique interne. Cette dernière doit préciser les mesures qui seront mises en œuvre pour protéger ces informations sensibles. Il s’agit notamment de définir quelles personnes auront accès à ces données et quelles sont les mesures techniques et organisationnelles qui devront être appliquées afin d’en garantir la confidentialité.

L’étape suivante consiste à procéder à une formation du personnel. Les employés sont souvent le point faible dans la chaîne de sécurité car ils peuvent involontairement divulguer ou compromettre certaines informations sensibles sans même s’en rendre compte. Par conséquent, pensez à bien évaluer les risques encourus et à ce que les employés soient formés au sujet de la gestion sécurisée des données.

Mais ce n’est pas tout : chaque entreprise doit nommer un responsable chargé du traitement des données personnelles ainsi qu’un correspondant informatique et libertés (CIL). Ces deux fonctions sont obligatoires pour les entreprises qui stockent des données de manière régulière. Le responsable chargé du traitement des données est en charge de définir et mettre en œuvre la politique interne, tandis que le CIL a quant à lui un rôle d’expertise et de conseil.

Pensez à bien choisir les technologies adaptées. Les solutions varient selon les besoins spécifiques de chaque entreprise. Par exemple, une entreprise qui utilise beaucoup l’email devra se munir d’un système capable de détecter les courriers électroniques malveillants ou frauduleux.

La protection des données ne doit pas être prise à la légère. En suivant ces étapes clés pour mettre en place une politique efficace, les entreprises peuvent éviter les conséquences négatives associées à la violation de la confidentialité des informations sensibles qu’elles conservent.

vous pourriez aussi aimer