Les différents filtres dans l’industrie

Dans l’industrie, les filtres sont des dispositifs qu’on retrouve dans plusieurs équipements, dont les systèmes de chauffage et les structures de ventilation. Il en existe différents types, en fonction de l’usage auquel ils sont destinés. Cet article propose un bref aperçu des principales variantes de filtres à usage industriel.

Les filtres pour les imprimantes 3D

Les filtres pour les imprimantes 3D sont un exemple de filtre utilisé dans l’industrie. Ce sont des solutions de filtration d’air développées exclusivement pour l’impression 3D. En effet, le filtre pour imprimante 3D est un système de filtration de particules permettant la réduction des émissions toxiques des machines. Ainsi, lorsque les machines opèrent dans un environnement peu aéré, ces solutions de filtration amenuisent les risques de pollution de l’air.

A voir aussi : Top 10 des applications web qui vont vous faciliter la vie en 2019

Généralement, les filtres pour imprimante 3D dans l’industrie sont utilisés en association de caissons. Ils sont parfois proposés en kit et aident à contenir les effets nocifs (odeurs du plastique fondu, picotements des yeux, irritation de la gorge, etc.) à long terme des machines utilisées pour réaliser des impressions 3D. Avec un tel système de filtration de l’air, il est désormais possible de contenir les principales émissions nocives auxquelles sont confrontés les utilisateurs.

Il s’agit des nanoparticules et des gaz toxiques générés par les composés organiques volatils (COV). Ces derniers peuvent d’ailleurs être cancérogènes et émetteurs de formaldéhyde (c’est le cas des filaments comme le POM). Bien que les nanoparticules aient des effets nocifs plus contenus, l’association de ces deux familles d’émissions nocives est un réel danger pour la qualité de l’air, lorsque les imprimantes 3D sont utilisées dans des espaces peu ventilés. L’utilité des filtres d’épuration de l’air tombe sous le sens.

A découvrir également : BDM : Google lance une application de dessins

Les filtres électrostatiques à particules fines

Les filtres électrostatiques à particules fines sont un type de filtres dont l’usage dans l’industrie est plutôt répandu. Comme leur nom l’indique, ils sont destinés à éliminer les particules fines présentes dans l’air. Pour cela, les filtres électrostatiques procèdent par diffusion de charge électrique en direction des particules fines à éliminer.

Il existe par ailleurs deux types de dépoussiéreurs : les dépoussiéreurs à couche filtrante et les dépoussiéreurs centrifuges. Les séparateurs de poussière à couche filtrante captent les particules lorsque celles-ci passent au sein d’un filtre de tissu. Leur modèle le plus usité est le dépoussiéreur à manche. S’agissant des dépoussiéreurs centrifuges, ils sont considérés comme des séparateurs de poussière à force d’inertie. Ils séparent les particules dans l’air. Le collecteur à cyclone en est la version la plus utilisée.

Il faut en outre noter l’usage du dépoussiéreur par voie humide et des collecteurs de poudre humide qui assurent l’extraction des contaminants en s’imprégnant d’eau.

Il existe plusieurs types de filtres dans l'industrie

Les filtres pour ventilation industrielle

Les filtres pour ventilation industrielle sont utilisés dans les systèmes de ventilation. Ils ont pour rôle d’optimiser la qualité de l’air et d’assurer sa bonne distribution. De ce fait, ces dispositifs protègent les suppresseurs, les moteurs et les ventilateurs. Les filtres pour ventilation industrielle peuvent être en acier inoxydable ou en acier galvanisé, et se déclinent en deux versions.

D’une part, on trouve le modèle 700 rechargeable par média filtrant avec un débit compris entre 200 et 5 070 m3/h. Cependant, ce débit peut osciller en fonction du passage de l’air. On trouve également la version 1 300N rechargeable par média filtrant plissé pour un débit situé entre 1 720 et 11 510 m3/h.

Par ailleurs, il faut dire que l’efficacité des filtres pour la ventilation industrielle dépend en grande partie de leur taille. De même, ces dispositifs de ventilation sont d’une grande utilité dans la gestion de la problématique du coût de la ventilation des bâtiments dans l’industrie. Les moteurs des ventilateurs et les équipements qui leur sont associés doivent garantir la constance du débit, peu importe la pression différentielle en jeu. Cette exigence peut représenter un coût considérable.

Les filtres à cartouche pour nettoyer les particules

Dernier exemple de filtres industriels : les modèles à cartouche. Ces filtres servent à nettoyer les particules liquides et solides. Dans le dépoussiérage des particules solides, les filtres à cartouche servent à purifier l’air intérieur des locaux industriels, grâce à la technique de l’aspiration. L’air est attiré dans un ventilateur qui le redirige vers un caisson doté de filtres cylindriques. Une fois sorti, l’air est exempt de particules nuisibles stockées dans les cartouches. Leur nettoyage est assuré par air comprimé envoyé dans les cartouches par décolmatage automatique.

Ces filtres sont en outre utilisés pour purifier l’eau. Ici, les cartouches recueillent les particules de 100 à 0,2 micron et permettent d’avoir une eau de qualité. Différents types de cartouches peuvent en l’occurrence être utilisés. Les cartouches en coquille de noix de coco sont les plus efficaces. Toutefois, les cartouches de carbone ou microporeuses sont d’autres options très intéressantes.

vous pourriez aussi aimer