Votre entreprise est-elle prête pour les attaques par ransomware ?

Dans un monde où les cyberattaques ne cessent de s’accroître, il est plus que jamais important de prendre des mesures strictes pour se protéger. Votre entreprise pourrait être une proie pour ces criminels du monde internet. Vos données personnelles sont la cible de ses terroristes, et c’est à vous d’agir en formant votre personnel à adopter la bonne attitude lorsqu’il rencontre une suspicion d’attaque. Il existe des moyens sûrs de mettre à l’abri ses données.

Qu’est-ce qu’un ransomware ?

Un ransomware ou rançongiciel, c’est une intrusion dans votre ordinateur. Vos accès sont bloqués par un code introduit par les hackers. Les cybercriminels responsables de cette attaque demandent une rançon en échange de la restitution de vos appareils. Il y a différentes façons de faire rentrer malencontreusement un intrus dans son appareil.

A lire en complément : Qu'est-ce qu'un pare-feu ?

En cliquant sur un lien frauduleux reçu par mail ou en cliquant sur une pièce jointe infectée, il est fréquent de tomber sur des virus. En naviguant sur des sites peu sécurisés, vous risquez de vous mettre également en danger. De la même façon qu’un hacker peut s’introduire directement dans un logiciel suite à une défaillance du système de protection.

Quand vous êtes victime d’une attaque par rançongiciel, le hacker va exercer une pression sur vous pour vous extorquer de l’argent en échange de la remise en état de votre appareil. Le plus souvent, il réclame un paiement en crypto monnaie afin de diminuer les chances de traçabilité par la police. Certains vont même jusqu’à menacer de divulguer publiquement vos données personnelles au grand public. L’hacker chiffre les données de ses victimes et réclame donc une rançon en échange de la clé de déchiffrement.

A lire également : Comment bien choisir son cabinet d’avocats en droit du numérique ?

La cybersécurité pour les entreprises

Lorsque vous souhaitez développer une activité et créer une entreprise, il y a plusieurs étapes à respecter. En fonction de votre activité, vous serez amené à échanger des données via internet ou des applications. Par conséquent, vous devez impérativement installer un antivirus sur vos appareils. Les moyens financiers ne vous le permettent peut-être pas, sachez qu’il existe plusieurs antivirus gratuits pour Windows. Contrairement aux idées reçues sur l’efficacité d’un produit gratuit, vous serez pleinement protégé en utilisant par exemple l’antivirus Norton.

 Il vous offre une période d’essai de 60 jours, ce qui lui permettra de démontrer ses capacités sur la détection d’intrus. Une fois installé, vous ne pourrez plus vous en passer. D’autres antivirus tout aussi performants sont également disponibles. Vous pouvez découvrir l’antivirus Bitdefender, c’est un système de détection ainsi qu’un outil antiphishing de pointe. Dans le même style, vous pouvez également installer Aviva, Panda ou Total AV.

Peu importe votre choix, vous devez protéger votre société du mieux possible.

Se protéger d’un ransomware

Étant donné que les cibles principales des cybercriminels sont les grosses entreprises aux rendements importants, il va de soi qu’il est impératif de se protéger. Chaque société d’une envergure conséquente doit investir dans un moyen de protection rentable. Engager une équipe de développeurs contre la cybercriminalité semble être le moyen parfait pour limiter les tentatives d’attaques. En étant à l’affût de toutes intrusions, ils ont une marge de manœuvre pour agir en conséquence. Grâce à ce quartier de cybersécurité, votre entreprise s’assure une réelle protection.

Pour éviter que cela se produise de manière récurrente, il faut faire de la prévention au sein de l’entreprise et ainsi avertir les salariés de l’attitude à adopter. Dans un premier temps, veillez à toujours faire une copie de vos données, sur un disque dur externe ou sur un cloud. Faites en sorte que vos données soient stockées de manière sécurisée. C’est le moyen le plus efficace pour lutter contre les différents virus existants . Le hacker tentera de pénétrer par tous les moyens dans vos logiciels de sauvegarde également afin de les chiffrer aussi. Prévenez bien vos salariés qu’ils doivent ouvrir les pièces jointes seulement s’ils sont sûrs de leurs provenances et évitez de cliquer sur des liens suspects.

Il est préférable de naviguer exclusivement à l’aide de réseaux sécurisés. Si vous devez effectuer un paiement ou des échanges de données importantes, évitez autant que possible les réseaux publics. Bien évidemment, la première chose à faire, c’est d’installer un antivirus puissant et de maintenir vos appareils à jour afin que les dernières modifications du logiciel soient toujours en vigueur sur vos appareils. De ce fait, si un cybercriminel veut vous impacter, vous lui rendez la tâche difficile, voire impossible.

Que faire en cas d’attaque ransomware ?

Vous êtes malheureusement victime d’un rançongiciel, voici quelques conseils sur la conduite à tenir. Dans un premier temps, chercher par quel moyen est rentré le hacker. Une fois que vous avez détecté l’ordinateur par lequel il s’est introduit, déconnectez-le et modifiez les mots de passe. Ensuite, cherchez quels sont les fichiers qui ont été chiffrés, vérifiez également les dossiers partagés accessibles. Une fois identifié, vous pouvez procéder à une restauration des données. Pour accroître vos chances de récupération, tentez cette restauration à une date ultérieure au jour de l’attaque. Si cela échoue, vous pouvez tenter de déchiffrer vous-même le code à l’aide de différents outils de déchiffrement disponibles sur internet.

Si vos tentatives n’ont malheureusement pas abouti, vous pouvez prendre contact avec le pirate afin de connaître le montant de la rançon. Il n’est pas recommandé par l’ANSSI d’agir ainsi, mais si vous avez besoin de récupérer vos données le plus rapidement possible, c’est une option qu’il faut envisager. Si vous n’avez pas de professionnel contre la cybercriminalité avec vous, il est donc recommandé de faire appel à l’un d’eux pour vous assister dans vos démarches afin de ne pas risquer d’aggraver la situation.

Conclusion

Pour que votre entreprise soit prête en cas de ransomware, pensez à installer un antivirus sur vos appareils et veillez à ce que les mises à jour soient faites à temps. Si vous possédez une quantité importante de matériel informatique et que votre activité se déroule essentiellement via internet, il est recommandé de créer un quartier de cybersécurité composé de développeurs afin d’être paré contre toutes attaques. Une bonne défense et de la rigueur seront vos meilleurs alliés pour lutter contre la cybercriminalité.

vous pourriez aussi aimer