Réduisez vos coûts d’hébergement avec un serveur cloud

Pour la création et le fonctionnement d’un site internet, le choix de l’hébergement web adapté est capital pour optimiser les performances de la solution en ligne. Aujourd’hui, l’hébergement sur serveur cloud rencontre un vrai succès auprès des créateurs de sites internet en raison de la grande flexibilité d’utilisation offerte. En quoi un hébergement cloud peut-il représenter un vrai plus pour votre projet web ?

Qu’est-ce qu’un serveur cloud et comment fonctionne-t-il ?

Un serveur cloud est un ordinateur qui offre de la puissance de traitement et un espace de stockage sécurisé pour les fichiers liés au fonctionnement d’un site web donné. Le serveur permet la fourniture optimale des fichiers du site aux utilisateurs effectuant des requêtes sur le web. Ici, les ressources du serveur sont hébergées, déployées et rendues accessibles aux utilisateurs via un écosystème virtuel typiquement bâti sur un réseau internet. Plus précisément, pour obtenir un serveur cloud, le fournisseur doit connecter et virtualiser des serveurs physiques en utilisant un hyperviseur.

A voir aussi : Comprendre le trolling sur Internet : motivations et impacts sur les utilisateurs

L’hyperviseur est un logiciel de gestion spécialisé pour l’hébergement web via le Cloud Computing. Grâce à l’hyperviseur, les ressources logicielles de chaque serveur physique sont dissociées du matériel informatique pour créer et exécuter des machines virtuelles. Ce sont les ressources virtuelles de traitement et de stockage qui sont offertes aux entreprises pour la création et le fonctionnement du site internet. Si vous avez besoin d’un serveur cloud dédié en France d’excellente qualité pour votre solution en ligne, il est important de choisir un fournisseur expérimenté disposant d’une bonne réputation dans le domaine.

Vous pouvez alors personnaliser à très bon prix votre serveur en fonction des besoins précis de fonctionnement de votre site internet. Un bon serveur cloud vous propose une panoplie d’outils optimisés (Firewall, PostgreSQL, Litespeed, Anti-bruteforce, KVM, PHP, Tomcat, etc.) pour un hébergement à sécurité renforcée, rapide et très performant. Vous devez pouvoir aussi lancer aisément une panoplie de plug-ins et de CMS pour votre site internet, WordPress, Prestashop, OpenCart, Magento notamment.

A lire également : 5 bonnes raisons de créer son site web

serveur cloud

Les avantages de l’utilisation d’un serveur cloud par rapport à un plan traditionnel

Pour réellement profiter des avantages d’un hébergement sur serveur cloud, choisissez un fournisseur transparent qui présente des certifications largement reconnues pour la qualité de ses services.

Le coût de la solution

Les serveurs physiques et les logiciels nécessaires pour construire une infrastructure dédiée sur site sont généralement très coûteux. Les serveurs physiques ont une durée de vie moyenne de 5 à 7 ans selon l’entretien effectué. L’entreprise aura donc à répéter une dépense importante chaque fois qu’il faudra renouveler l’infrastructure. Pour un serveur dédié, il faut aussi prendre en compte les frais de maintenance et d’entretien qui peuvent rapidement monter selon l’importance de l’infrastructure.

L’entreprise se charge elle-même des dépenses en électricité, en accessoires de climatisation et en mises à jour de logiciels. En choisissant un serveur cloud, l’entreprise ne paie que pour les ressources qu’elle utilise, ce qui favorise une meilleure maîtrise de son budget IT. Le loyer mensuel, semestriel ou annuel pour la solution Cloud, prend en compte la gestion, la maintenance et l’entretien du serveur qui incombent ici au fournisseur. En faisant jouer la concurrence, il est possible de trouver un serveur cloud performant et sécurisé à bon prix pour votre site en ligne.

La scalabilité de la solution

Avec des serveurs physiques, la puissance de calcul et la mémoire de stockage pour votre site sont généralement limitées. Cela peut poser problème si vous avez besoin de plus de ressources pour faire fonctionner votre site en cas de pic de fréquentation. Les serveurs cloud, notamment les serveurs hybrides qui associent Cloud privé ou Cloud public, peuvent facilement monter ou faire descendre la puissance de calcul et le stockage des données selon les sollicitations des utilisateurs.

Grâce au Cloud public, vous pouvez aisément utiliser des ressources libérées par d’autres utilisateurs au moment du pic de fréquentation. Si un serveur virtuel tombe en panne, un autre serveur de l’environnement cloud partagé peut éventuellement prendre la relève en attendant que le problème soit résolu.

La flexibilité de la solution

Sur un serveur physique, le dimensionnement des ressources prend plus de temps et nécessite l’intervention des ingénieurs système. Parfois, il faudra mettre à l’arrêt toute l’infrastructure pendant plusieurs jours pour réaliser les mises à jour nécessaires. Sur un serveur cloud, les opérations sont simplifiées et ne prennent que quelques heures au maximum sans qu’une grosse équipe technique soit sollicitée. Il s’agit par exemple de l’augmentation des banques de mémoire ROM ou RAM, des opérations de restauration ou de sauvegarde, de l’augmentation de la puissance du serveur, etc.

Comment choisir le bon serveur cloud pour votre entreprise ?

Il est important de se faire accompagner par un expert en implémentation de solutions d’hébergement web pour entreprises. Vous devez vérifier si les capacités par défaut du serveur en CPU, mémoire GB et en espace disque du serveur sont personnalisables selon l’évolution de vos besoins. Choisissez un serveur dont l’infrastructure est basée dans un pays qui dispose d’une bonne et stricte réglementation en qui concerne la protection des données.

Le choix d’un serveur cloud basé en France permet par exemple de profiter du RGPD pour la préservation de la sécurité et la confidentialité des données d’activité. Le fournisseur de l’hébergement cloud doit vous offrir un support technique efficace 24/7 en ce qui concerne le paramétrage adéquat des outils du serveur.

vous pourriez aussi aimer